Éthiopie contre l’Europe : La propriété intellectuelle d’un grain ancien, le Teff

samedi 7 juillet

Source | Telesur TV - 7 juillet 2018
traduction Yves Castay


Le teff est un grain qui remonte à des temps immémoriaux dans la cuisine éthiopienne. Sa farine est utilisée pour produire de l’injera [1], un pain plat spongieux qui sert de base pour servir les légumes et la viande. Il faudrait des scientifiques européens et américains jusqu’aux années 1990 pour étudier et conclure que le teff est un super grain. La révélation a eu lieu quelques années après que Bill Crystal ait plaisanté dans le film à succès américain de 1989 "When Harry Met Sally" [2] : "Je ne savais pas qu’ils avaient de la nourriture en Éthiopie ? Ce sera un repas rapide. Je vais commander deux assiettes vides et on peut partir."

Depuis 2000, la farine de teff et ses produits alimentaires (pain, crêpes, gâteaux, etc...), selon l’Institut européen des brevets, a été "créée" par un Hollandais nommé Jans Roosjen, directeur de Health and Performance Food International [3]. Selon Nexo Jornal, la société détient les droits de propriété intellectuelle exclusifs sur la vente de teff et de ses sous-produits en Allemagne et dans d’autres pays européens.

L’Office éthiopien de la propriété intellectuelle, un cabinet gouvernemental chargé de traiter les questions liées à la propriété intellectuelle, ne prend pas la question à la légère.

En mai, le Cabinet a annoncé une série d’actions juridiques et diplomatiques pour reprendre le contrôle du grain et de ses sous-produits, si proches de la gastronomie éthiopienne. Maintenant, le procureur général de l’Éthiopie va porter plainte contre la société devant la Cour internationale d’arbitrage.

La société de recherche norvégienne, Instituto Fridtjof Nansens, a rapporté en 2012 que " en raison de plusieurs circonstances, l’Éthiopie s’est retrouvée avec moins de possibilités que jamais de générer et de partager les bénéfices résultant de l’utilisation des ressources génétiques du teff " en raison de l’entreprise néerlandaise, qui a fait faillite depuis.

La Coalition contre le biopiratage a critiqué d’anciens directeurs de la Health and Performance Food International, affirmant qu’ils cherchaient à "monopoliser" les souches de teff, qui ont été développées sur une période de "millénaires" par des agriculteurs et horticulteurs éthiopiens.


[1L’injera est une galette faite de farine de teff, qui sert de pain et accompagne tous les plats. Cette céréale n’a jamais été modifiée génétiquement et elle a aussi l’avantage d’être sans gluten.

[2ou en français, Quand Harry rencontre Sally

[3La société a été mise en faillite le 4 août 2009. Ndlr



Navigation

Mots-clés de la brève

Brèves de la rubrique