L’Onu adopte la résolution russe sur la lutte contre la glorification du nazisme

vendredi 18 décembre 2015

SourceSputnik - 18 décembre 2015


Les États-Unis, le Canada, l’Ukraine et les Palaos ont voté contre le document soumis par la Russie et réclamant de lutter contre le racisme, la discrimination et l’intolérance.
L’Assemblée générale de l’Onu a adopté jeudi la résolution, soumise par la Russie, contre la glorification du nazisme, et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance. 

La résolution a été adoptée par 133 pour, 4 contre (Canada, États-Unis, Palaos et Ukraine) et 49 abstentions. La plupart des pays de l’Union européenne (UE) se sont abstenus.

Le document souligne une augmentation alarmante des cas de discrimination, d’intolérance, des actes d’extrémisme, motivés par l’antisémitisme, l’islamophobie, la christianophobie et des préconceptions à l’égard des personnes d’autres confessions".
La résolution appelle la communauté internationale à s’opposer à toute héroïsation de l’organisation nazie SS et de ses parties, y compris Waffen SS.
Les pays d’Europe orientale mènent une politique pour changer la manière d’interprétation de la Seconde guerre mondiale. Des monuments consacrés aux soldats soviétiques sont souvent la cible d’attaques de vandales dans beaucoup de pays de l’Europe de l’Est et en Ukraine. Les autorités de certains pays démolissent des monuments soviétiques.

En outre, des rassemblements annuels d’anciens combattants SS se tiennent à Sillamäe en Estonie. Le 16 mars, les anciens légionnaires de la Waffen SS organisent un défilé à Riga, la capitale lettone. La première d’une comédie musicale sur le criminel nazi Herbert Cukurs coupable de l’extermination des Juifs dans le ghetto de Riga s’est détenue en 2014 en Lettonie. Les Frères de la forêt, qui ont tué des milliers de civils lituaniens, sont héroïsés en Lituanie. Les membres du Front des activistes lituaniens, coupables de l’Holocauste en Lituanie, sont considérés comme des héros à Vilnius. 

En Roumanie, on glorifie les soldats et officiers qui ont combattu pour l’Allemagne nazie. Les autorités ukrainiennes ont accordé le statut de "combattants pour l’indépendance de l’Ukraine" aux collaborationnistes nazis ukrainiens de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA).