Un haut conseiller militaire polonais retire totalement son de soutien au gouvernement Ukrainien

samedi 18 avril 2015
par  d’après New Cold War

Source | New Cold War
Traduction : Yves Castay

Le Général Waldemar Skrzypczak, conseiller militaire et ancien chef des forces armées de Pologne a déclaré au journal polonais ’’Gazeta Prawna’’ qu’il a « complètement changé » son point de vue précédent qui était favorable à la fourniture d’une aide militaire plus importante à l’Ukraine et à un soutien politique plus fort au gouvernement de Kiev.

Ce qui lui a fait changer de point de vue c’est passé le 9 avril dernier. En effet, quelques heures après le discours du président polonais Bronislaw Komorowski devant le Parlement ukrainien dans lequel il a réitéré son soutien à l’Ukraine, y compris à ses ambitions militaires contre le mouvement pro-autonomie dans l’est du pays, le Parlement ukrainien a voté une loi glorifiant l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) [1] et honoré deux collaborateurs avec l’Allemagne nazie lors de la 2ème guerre mondiale.
Il raconte à ’’Gazeta Prawna :

« Á ce moment, j’ai réalisé que l’Ukraine n’a aucune considération pour le peuple polonais. Je parle de ce qui est arrivé en Volhynie, le massacre de 100 000 Polonais par l’UPA [en 1943 et 1944] »
« L’UPA a assassiné mon oncle, le clouant avec des fourches à la porte de la grange. De ce que je sais, il est mort trois jours plus tard. Leur sauvagerie était au-delà de l’imagination humaine.
Je me demande quel avenir, le président de l’Ukraine Porochenko est en train de construire pour l’Ukraine. Sur une base du nationalisme sanguinaire ? C’est terrible !
Il a longtemps été dit que les Ukrainiens devraient se débarrasser du nationalisme, parce que s’ils ne le font pas, la collaboration avec la Pologne sera très difficile, voire impossible
 ».

Le général Skrzypczak n’est ni un pacifiste ni un ami de la Russie. Né en 1956, il était le commandant des forces terrestres polonaises de 2006 à 2009. Depuis Septembre 2011, il est conseiller au ministère polonais de la Défense nationale. En Juin 2012, il est devenu sous-ministre de la défense, chargé de l’armement et de la modernisation. Dans un entretien Août 2012, il a exposé ses plans pour une vaste modernisation de l’armée polonaise


Sources : newcoldwar.org - traduction et réécriture par Yves Castay


[1En 1943, l’UPA a massacré 100 000 Polonais dont beaucoup de femmes et d’enfants en copiant les méthodes des nazis sur la purification ethnique.


Commentaires

Brèves

18 décembre 2015 - L’Onu adopte la résolution russe sur la lutte contre la glorification du nazisme

SourceSputnik - 18 décembre 2015
Les États-Unis, le Canada, l’Ukraine et les Palaos ont voté (...)

6 octobre 2015 - Victoire du mouvement paysan dans sa lutte pour la reconnaissance de ses droits à l’ONU

La Vía Campesina - 5 octobre 2015
Communiqué de presse de La Vía Campesina.
Genève, 05 octobre (...)

25 juillet 2015 -  Chine : le marché de l’emploi reste stable malgré le ralentissement de l’économie

Sources|(Agence de Presse Chinoise Xinhua) - 24 juillet
Le marché chinois du travail reste (...)

23 juillet 2015 - Un enfant afro-américain sur 9 a un parent en prison selon le Département de la Justice des États-Unis

Les États-Unis ont la plus grande population carcérale au monde. Selon le Bureau des statistiques (...)

8 juin 2015 - Système médical chinois : une assurance bientôt disponible

Source : le Quotidien du Peuple en ligne - 6 juin 2015
La Chine permettra aux patients de (...)

15 mai 2015 - Accueil triomphal pour Mariam Sankara à Ouagadougou

Source|Agence de Presse Africaine -14 mai 2015
Ouagadougou (Burkina Faso). La veuve du feu (...)